Plan de relance de Bruxelles : renforcement de la tutelle euro-mondialiste.

XVM4477d23e-b617-11e6-b48d-f48dd27acb81.jpg

L’avis de Jean-François Touzé

Le sommet européen qui commence ce vendredi à Bruxelles sera entièrement consacré à définir les modalités de distribution – et à en fixer les clés de répartition – des 750 milliards d’aides européennes dont 500 de subventions financées par des emprunts à taux nuls, voire négatifs, opérés par l’UE auprès des marchés financiers, aides officiellement destinées à consolider les plans de relance économique des pays membres face aux conséquences de la crise sanitaire et des gestions aberrantes qu’en ont fait les États.
La France espère se voir accorder 40 milliards de subventions sèches et directes.

Lire la suite « Plan de relance de Bruxelles : renforcement de la tutelle euro-mondialiste. »

Robert Brasillach : Léon Degrelle et l’avenir de Rex

Robert Brasillach Léon Degrelle et l'avenir de Rex.jpegDans leur pertinente collection « Le devoir de mémoire », nos amis d’Ars Magna rééditent un opuscule méconnu de Robert Brasillach consacré à Léon Degrelle et au mouvement rexiste. Journaliste à Je suis partout, Brasillach part en reportage en Belgique et y rencontre son charismatique fondateur. « Je ne suis pas un théoricien politique, dit-il avec force. La politique, c’est une chose qui se sent, c’est un instinct. Si on n’a pas cet instinct, il est inutile de chercher quoi que ce soit. » Robert Brasillach avançait auparavant que « s’il est vrai qu’un certain rayonnement physique, qu’une certaine animalité soient nécessaires à un meneur d’hommes, il est sûr que Léon Degrelle possède ce rayonnement et cette animalité ». Il s’intéresse en outre à cette force originale – le rexisme – qui ose concilier anti-communisme, fidélité dynastique, question sociale et souhait de vouloir une Belgique qui s’accepterait enfin entre Flamands et Wallons. De bien belles pages écrites avant 1940…

GFT Réfléchir&Agir N°60 Automne 2018

Robert Brasillach Léon Degrelle et l’avenir de Rex (ARS MAGNA) 28 €

Il faudrait enfin commencer à nommer un chat un chat

cat-2794982_960_720-845x475.jpg

« Le multiculturalisme – ce modèle où nous vivons côte à côte et nous nous en réjouissons – a échoué, totalement échoué. » C’est en ces termes que, déjà en 2010, Angela Merkel psalmodiait une lapalissade au cours d’un congrès des jeunes de la CDU, enterrant en conséquence le modèle d’une Allemagne multikulti. L’ange gardien déchu de l’ enfonçait le clou dans le cercueil du vivre ensemble : « Nous nous sentons liés aux valeurs chrétiennes. Celui qui n’accepte pas cela n’a pas sa place ici. » Ces propos ont été tenus à un moment où le débat faisait rage à la suite de l’immense succès du livre de Thilo Sarrazin sur les bienfaits tangibles du développement de l’islam, L’Allemagne disparaît. Lire la suite « Il faudrait enfin commencer à nommer un chat un chat »

Les vidéos de Ghislaine Maxwell font trembler le gotha

48201294-37911223.jpg?v=1594844391

Ghislaine Maxwell, fille d’un agent du Mossad et complice de Jeffrey Epstein, retrouvé pendu en prison sous des caméras curieusement hors service, possède des vidéos censées montrer des VIP ayant des relations sexuelles avec des mineures. Une bombe d’une énorme puissance explosive est sur le point d’envoyer en l’air le gotha international.

Le Figaro qui retrace dans son récit le vie d’une femme mondaine britannique, qui parlant plusieurs langues, possède trois passeports, « l’imaginait réfugiée en Israël, recluse dans le sud de la France, intégrée au programme de protection des témoins du FBI, ou exilée dans un pays sans accord d’extradition avec les États-Unis ».
Pendant un an la police fédérale se posait des questions sur le refuge de la jet-setteuse de haute volée depuis l’arrestation le 6 juillet 2019 de son ami milliardaire, Jeffrey Epstein, mis en prison ayant été pris dans un trafic de mineures. Le milliardaire, lui, mourait pendu dans des circonstances mystérieuses cinq semaines après son arrestation sous des caméras posées dans sa cellule mais en état de hors service ce jour là.
Lire la suite « Les vidéos de Ghislaine Maxwell font trembler le gotha »

54% des Français n’ont pas été convaincus par Emmanuel Macron lors de son interview du 14 juillet, selon un sondage

D’après un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, 54% des Français n’ont pas été convaincus par Emmanuel Macron lors de son interview du 14 juillet. Si l’entretien du président de la République donnée à TF1 et France 2 a été très suivie (7 Français sur 10), Emmanuel Macron n’a pas réussi à «rassurer» les Français. Pire, 63% d’entre eux pensent qu’il ne leur a pas «dit la vérité», alors que c’était son principal objectif. Son nouveau premier ministre, Jean Castex, n’a d’ailleurs cessé de répéter durant son discours de politique générale mercredi à l’Assemblée nationale, sa volonté de renouer avec la confiance des Français.

Le Figaro

https://www.tvlibertes.com/actus/54-des-francais-nont-pas-ete-convaincus-par-emmanuel-macron-lors-de-son-interview-du-14-juillet-selon-un-sondage

220 000 avortements chaque année, ce n’est pas assez

220 000 avortements chaque année, ce n’est pas assez

Des députés ont présenté jeudi une proposition de loi visant encore à améliorer l’accès à l’avortement, sous prétexte que la crise du Covid-19 a empêché de tuer quelques enfants à naître.

Emmenés par l’ex-LREM Albane Gaillot, désormais membre du groupe “Ecologie Démocratie Solidarité” (EDS), une quarantaine d’élus, issus de 8 des 10 groupes politiques représentés à l’Assemblée, sont signataires de la proposition de loi. Ils proposent une large avancée dans la culture de mort :

  • L’article 1er prévoit la remise d’un rapport du Gouvernement au Parlement évaluant la mise en œuvre de l’éducation à la sexualité dans le cadre scolaire, à l’école primaire, au collège et au lycée.
  • L’article 2 prévoit l’allongement des délais légaux d’accès à l’IVG de douze à quatorze semaines. Et puis ensuite ce sera 16 semaines, et 18, etc.
  • L’article 3 étend l’autorisation de pratiquer des IVG instrumentales aux centres de planification et d’éducation familiale.
  • L’article 4 supprime la double clause de conscience spécifique à l’IVG. Il faut obliger les médecins à tuer.
  • L’article 5 prévoit de faciliter l’accès à l’interruption médicale de grossesse (donc jusqu’à la naissance !) pour raisons psychosociales. Derrière les raisons pyschosociales, on peut tout mettre.
  • L’article 6 met en place une expérimentation, visant à permettre aux sages‑femmes de réaliser des interruptions volontaires de grossesse instrumentales dans les établissements de santé.

Mme Gaillot a rappelé que “près d’une femme sur trois a recours à l’avortement” au cours de sa vie. C’est énorme. Et il ne lui vient pas à l’esprit qu’il faudrait limiter ce recours, aider les femmes enceintes, les défendre face à leur famille qui les incite à avorter. Non, il faut du sang. Des sacrifices humains. Encore.

https://www.lesalonbeige.fr/220-000-avortements-chaque-annee-ce-nest-pas-assez/

« Guérilla urbaine » aux Sables-d’Olonne : Environ 150 « jeunes » ont affronté les policiers pendant des heures, aucune interpellation

1401555.jpeg

Source F.desouche cliquez là

Un épisode de violences urbaines a secoué le Remblai et la grande plage des Sables-d’Olonne dans la nuit du 14 au 15 juillet 2020.

(…) Selon nos sources, les forces de sécurité sont intervenues pour calmer et séparer ces jeunes qui étaient environ 150.

« Mais, quand ils ont vu des gens en bleu arriver, ils se sont rassemblés pour casser du flic. Ils ont pris des bouteilles et tout ce qu’ils avaient sous la main », raconte un témoin. Lire la suite « « Guérilla urbaine » aux Sables-d’Olonne : Environ 150 « jeunes » ont affronté les policiers pendant des heures, aucune interpellation »

Malthus contre les délires du progrès, de la science… et du métissage 4/4

Brown, depuis des années, insiste sur la lecture erronée des prévisions de Malthus… qui ne pouvait imaginer la révolution génétique née près d’un siècle plus tard des découvertes du moine autrichien Gregor Mendel ! Ni celle des amendements chimiques NPK conçus par le chimiste allemand Justus von Liebig dont est issue l’agriculture chimique qui, en un siècle et demi, a stérilisé des millions d’hectares dans le monde. Pas plus qu’il ne pouvait imaginer une organisation mondiale autiste qui entretient dans des camps des millions de moribonds et alimente 1,5 milliard d’autres dont l’unique activité est de se reproduire.

À ses yeux, la révolution céréalière fut le résultat de trois avancées scientifiques et techniques arrivées à leur terme.

La première concerne la photosyntate, produit par la photosynthèse dont 20 % parviennent dans la nature à la semence. Plus de la moitié aura été détournée vers la graine, dynamisant la plante et permettant de produire 100 qx/h au lieu de 20. Mais 60 % devraient être la limite et on ne fera pas produire plus aux céréales. Probablement moins, étant donné la limitation forcée de l’irrigation et des intrants dérivés pétroliers. Lire la suite « Malthus contre les délires du progrès, de la science… et du métissage 4/4 »

Qu’en est-il du pouvoir présidentiel ?

presidents.jpg

On imagine tous que le président de la République a des pouvoirs exorbitants sous la Vème République en raison d’une Constitution taillée sur mesure pour De Gaulle. A tel point d’ailleurs que l’on n’hésite pas à parler de monarchie républicaine. Dans les faits on serait loin du compte comme l’expose ici Emmanuelle Mignon qui fut la directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy. Les pouvoirs du président sur une administration omniprésente sont limités et la durée du mandat – cinq ans – n’autorise guère à engager de profondes réformes.

Ce qui nous amène à poser la question : comment réformer en profondeur ce pays ? Au fil des ans, on a créé un Etat jacobin monstrueux, étouffant à coups de taxes, de lois de circonstances, et de normes qui corsettent le monde du travail et contrarient les initiatives citoyennes. Une révolution s’impose, mais laquelle ?

Lire l’entretien ICI

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2020/07/17/qu-en-est-il-du-pouvoir-presidentiel-6252206.html