Et pourtant elle tourne… mal

gustave-dore-bis-150x150.jpgAuditionné hier par des députés, le ministre de l’Intérieur a estimé que seulement quatre Gilets jaunes avaient été blessés gravement à l’oeil par des  tirs de lanceur de balle de défense (LBD)   depuis le début des manifestations. Christophe Castaner ment-il délibérément ou est-il dramatiquement ignorant de la réalité? Me Frédéric Pichon, interrogé par Elise Blaise, rappelait samedi dernier sur TVL le terrible bilan  de la répression gouvernementale, les entorses  multiples aux libertés publiques dont se rendent coupables les dirigeants du régime macronien. Libération, peu suspect de complaisance vis-à-vis de cette fronde authentiquement populaire,  a rappelé que « le collectif militant Désarmons-les  et le journaliste indépendant David Dufresne ont, eux, recensé 17 personnes ayant perdu un œil à la suite d’interventions policières depuis le début du mouvement. De son côté, Checknews en décompte une quinzaine.» «Des chiffres souvent étayés avec détails sur les incidents et les victimes, photos et parfois vidéos à l’appui.» «Après l’acte X (samedi dernier, NDLR) CheckNewsfr compte désormais  109 blessés graves lors des manifestations des gilets jaunes, dont 79 par des tirs de lanceur de balle de défense.» Exemple parmi d’autres, mais il a fait  le tour des réseaux sociaux et  a légitimement ému les Français,  un  jeune  pompier volontaire, Olivier,  marié et père de trois enfants, manifestant pacifique aujourd’hui dans le coma, a  été très grièvement blessé à la tête  par  un LBD   à Bordeaux le 12 janvier.

Réseaux sociaux qui relaient aussi une campagne d’affichage choc contre les violences dont sont  victimes  les GJ, avec les portraits   de Christophe Castaner,  Emmanuel Macron, Gérald Darmanin,   Édouard Philippe mais aussi de  Marlène Schiappa.  Il faut dire que la propagande à gros sabots  dont  la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes  s’est faite la spécialité n’arrange pas  sa cote de popularité.  Chacun se souvient de la bêtise de sa saillie par laquelle elle exprimait sa volonté de connaître les noms des Français qui avaient participé  à la cagnotte Leetchi en soutien à l’ancien boxeur Christophe Dettinger.  Ou l’invraisemblable stupidité de sa  « réflexion »  lorsqu’elle affirmait que les casseurs dans les manifs étaient financés par le gouvernement italien!  En fait de paranoïa complotiste et de fake news comme ils disent, le pouvoir macroniste est un cas d’école! 

Pour se refaire  une virginité ou se racheter une conduite,  l’auteure d‘Osez l’amour des rondes a annoncé qu’elle animera vendredi  avec un autre monument médiatique, Cyril Hanouna,  un numéro spécial de Balance ton post sur C8, dédié au Grand Débat national.  Un Grand débat, un « Macron Tour  »  de soutien à la liste LREM aux élections européennes,  «strictement illégal et qui  caractérise un comportement pénal» selon l’analyse du juriste Régis de Castelnau, mais c’est une autre histoire sur laquelle nous aurons certainement l’occasion de revenir…

Hier, invitée à préciser au micro des Grandes Gueules  sur RMC la raison de cette émission, Mme Schiappa n’a pas  été épargnée par  la journaliste Zohra Bitan qui a estimé que la Secrétaire d’Etat « (souffrait) « d’une impopularité qui grandit chaque jour »  et  qu’il s’agissait avec ce type de spectacle de  « niveler les gens vers le bas ». Un reproche récurrent qui est fait plus généralement par ses contempteurs aux émission de M. Hanouna, dans le collimateur de certains hystériques de gauche ou du lobby LGBT-féministe pour ses blagues réputées machistes, voire même homophobes qui ne plaisent pas non plus à Mme Schiappa… Ce n’est pas son  frère ennemi-concurrent d’audimat  Yann Barthès, politiquement correct de la tête aux pieds,  le bon élève de la classe qui recrache ses cours de maintien progressiste sans moufter, qui essuierait lui  ce type de reproches, à chacun sa partition, chacun dans son couloir…

Marlène Schiappa a affirmé que le but de sa présence dans cette émission de C8 était  de « parler politique avec un grand P»,  « de ramener dans le débat public ces 700 ou 800 000 personnes qui sont devant l’émission de Cyril Hanouna (…), ce n’est pas parce que la majorité des personnes pensent que c’est une mauvaise idée, que ça l’est (…).  Je vous rappelle que Galilée était tout seul face à la majorité pour dire que la Terre était ronde et qu’elle tournait. La majorité pensait qu’elle était plate et statique. » Et bien non, les internautes ont eu beau jeu de rappeler à Mme Schiappa que la rotondité de la Terre était supposée,  connue et démontrée dès le VIè siecle av. JC  dans la Grèce antique, par des figures comme Platon,  Aristote, Eratosthène, un navigateur comme Pythèas le Massaliote… Et que le génial  Galilée était lui au XVIIè siécle un défenseur de l’héliocentrisme en lieu et place du géocentrisme.

Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer aurait pu certainement le lui dire, mais il partage avec Mme Schiappa  des préoccupations plus importantes.  Il vient de signer un arrêté autorisant pour cinq ans l’association immigrationniste  SOS Méditerranée, aidée financièrement  notamment par des députés socialistes et radicaux —  qui a affrété  l’Aquarius, complice objectif des mafias de passeurs africains  responsables des  noyades d’immigrés clandestins en Méditerranée- à intervenir dans les établissements scolaires pour endoctriner les élèves.   SOS Méditerranée sera en bonne compagnie pour prêcher la bonne parole à nos chères têtes blondes, aux côtés d’autres officines/coquilles vides ayant l’agrément de l’Education (anti)nationale comme  la LDH,  la Licra, le Mrap,  SOS racisme… Et tant pis, note Bruno Gollnisch,  si  tous les sondages depuis des décennies démontrent que les Français ne veulent plus d’immigration et estiment que la coupe est pleine et déborde depuis longtemps!

Voilà typiquement le type de problème, VITAL  pour l’avenir de la France qui devrait faire l’objet de l’assentiment des Français qui  n’ont jamais été interrogé sur le remplacisme dont ils sont l’objet.  Pourtant, c’est une revendication centrale du mouvement des Gilets Jaunes, et elle figure depuis plus de trente ans dans le programme du FN et désormais du RN: l’instauration du référendum d’initiative populaire, autrement nommé référendum d’initiative citoyenne (RIC), à l’initiative des citoyens à partir de 500 000 ou 700.000 signatures.

Selon le sondage OpinionWay pour LCI publié  lundi73% des personnes interrogées y sont tout à fait ou plutôt favorable. Citoyens-contribuables qui pourraient par ce biais mettre la pression sur un exécutif qui ponctionne la France d’en bas mais poursuit par idéologie une politique d’immigration dont le coût acquitté par les Français, sur le strict plan comptable,  est colossal (entre 17 et 84 milliards chaque année selon les estimations les plus étayées). Si l’on ajoute à cela l’évasion fiscaleentre 40 et 100 milliards d’euros selon l’aveu du ministre du Budget Gérald Darmanin-peste brune) ou encore  la fraude aux numéros de Sécurité sociale (1,8 million de faux numéros de personnes principalement nées au Maghreb), dont le coût pour la collectivité nationale était  estimé déjà en 2011  annuellement à 13/14 milliards d’euros, il y là des dossiers qu’un Etat digne de ce nom prendrait à bras le corps.

https://gollnisch.com/2019/01/23/et-pourtant-elle-tourne-mal/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s