La France comme base arrière des Yankees contre la Russie, ça suffit !

Yankee_go_home.jpg

Le 7 juillet, le port de La Rochelle Pallice a accueilli les soldats d’une brigade aéromobile américaine dans le cadre de l’opération « Atlantic Resolve ».

60 des 80 hélicoptères (Black Hawk, Apache et Chinook) de la 101e Combat Aviation Brigade, ainsi que 1 500 véhicules, conteneurs et autres équipements sont donc arrivés à bord d’un roulier qui a traversé l’Atlantique. Les militaires ont effectué un transit via La Rochelle, vers l’Allemagne, la Pologne et la Lettonnie où ils seront déployés dans le cadre de l’opération lancée par l’administration Obama et poursuivie par celle de Donald Trump…

L’US Army en Europe a ainsi commencé à notifier les populations de vols massifs d’hélicoptères. Vendredi dernier, 10 notifications ont été diffusées. Le texte est exactement le même pour chaque notification, seuls le nom de la ville et le nombre d’hélicoptères évoluent. Ces notifications sont destinées aux populations pour leur expliquer les raisons de survols inhabituels d’hélicoptères au départ du port français de la Rochelle.

Six d’entre elles sont destinées aux populations des villes de Illesheim (près de Nuremberg, en Allemagne), où 60 hélicoptères sont attendus et d’où 40 en partiront vers Dresde (sud de l’Allemagne), Powidz et Modlin (Pologne), Siauliai et Lielvarde (Lettonie).

Pour la France, les notifications diffusées ce vendredi concernent quatre villes : La Rochelle, Cognac, Châteauroux et Metz-Nancy.

Ce transit est une première et vise à évaluer les capacités des infrastructures portuaires européennes à «être utilisées lors d’une projection massive de matériels via la façade atlantique et la Baltique». En effet depuis janvier 2017, des brigades blindées et aéromobiles arrivent depuis les États-Unis par voie maritime afin d’effectuer des rotations d’unités tous les neuf mois.

Le but affiché est de «renforcer le flanc Est de l’Europe face à la Russie», indique Ouest-France. Il s’agit en réalité, sous couvert de « rassurer » des pays de l’ancien bloc de l’Est, d’implanter durablement en Europe des forces atlantistes qui mène un « containment » d’une Russie fictivement qualifiée encore comme agressive, tout en contribuant à diviser les Européens et empêcher leur indépendance.

Des opérations auxquelles la France ne devrait pas se prêter !

« Yankees go home ! »

https://jeune-nation.com/actualite/actu-france/la-france-comme-base-arriere-des-yankees-contre-la-russie-ca-suffit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s